sapin Noël
©️Photo : Pexels – Craig Adderley

La période des fêtes arrive à grands pas, les cadeaux ne demandent qu’à être ouverts et les dindes à être rôties. Le Père Noël et ses lutins s’affairent. Voici donc un petit guide pour que votre repas de Noël se passe au mieux. 

1. Les semaines avant la fête 

Tout d’abord, choisissez un repas en fonction de vos invités. Qui invitez-vous ? Vos amis, votre famille, vos beaux-parents ? Il faut absolument adapter le repas, le lieu et l’ambiance afin de créer une fête parfaite à leurs yeux ! Il faut prendre connaissance des goûts de chacun. Pour ce faire, vous pouvez jouer la carte du repas où chacun ramène quelque chose ! Pour vous aider dans cette démarche, il existe une application qui permet de dire ce que chacun apporte, et d’envoyer des rappels avant la fête : Shindy me vous facilitera la vie.

Certaines choses doivent vous sauter aux yeux. Si vous avez une majorité d’enfants à table, éviter le dessert au rhum, par exemple. Il y a des règles de base à respecter pour toute écriture de menu : pas de potage à midi, pas de crudités le soir, pas deux tartes dans le même menu (tourte au poulet en entrée et tarte à l’abricot en dessert), pas deux fois des mets ayant la même base (soupe de poisson en entrée, et filet de cabillaud en plat).

Prévoyez tout à l’avance. L’organisation est la pièce centrale de votre repas. Créez un menu en y indiquant les ingrédients nécessaires afin de ne rien oublier. Vérifiez que vous disposez de la vaisselle nécessaire. Commandez à l’avance vos pièces de viande ou de poisson et veillez à ce que tout reste au frais ! Le mieux est de vous créer un programme sur Excel, ou de l’ajouter à votre agenda électronique, afin de lister et prévoir vos courses et préparation. Consultez les recettes à l’avance ! Il y a de nombreuses applications sur mobile qui permettent de vous faciliter la tâche telles que 750 grammes, cuisineAZ. Il existe également de très bons blogs tels que Clea cuisine, cake in the city, la cuisine de Mercotte, Amandine cooking, et bien d’autres.

2. Le jour précédent

Ne cuisinez pas seul.e ! Faites-le avec votre conjoint.e, vos amis, votre maman, votre cousin.e, peu importe ! L’idée est de moins se stresser, de profiter d’un moment de complicité avec une personne à qui vous tenez. Cela vous permettra également de réduire vos chances d’oublier quoi que ce soit. Il y a toujours plus de choses dans deux têtes que dans une ! De plus, comme la bûche de Noël est à faire 2 à 3 semaines à l’avance, vous pouvez cuisiner avec des personnes différentes, selon leurs aptitudes. Si vous ne vous sentez pas de cuisiner, n’hésitez pas à faire appel à un traiteur, vous pouvez en trouver a votre convenance et dans votre région sur le site de traiteur-belgique.

Biscuit Noël
©️ Photo : Pixabay – StevePb

3. Le jour J

Peu avant que vos invités arrivent, veiller à ce que votre cuisine soit prête et organisée. Ce n’est pas le moment de chercher où se trouve tel ou tel ingrédient nécessaire à la préparation. Veillez également à ce que ce qui doit encore être finalisé se trouve déjà dans son plat et à l’endroit nécessaire. 

Une fois que vos invités sont là, il y a deux choses importantes qui doivent être faites. La première est le fait qu’il faut que tout soit chaud et servi dans les temps. Si vous avez suivi les points précédents, cela ne devrait pas poser le moindre problème. La seconde est le fait d’être présent pour vos invités, il n’y a rien de moins agréable qu’un hôte qui passe plus de temps en cuisine qu’à table. 

En espérant que votre préparation se passe bien que vous profiterez de vos convives et surtout : Joyeux Noël! 

Salle a manger
©️ Photo : OneHouseStand – Dans le moulin de Nathalie

 

Vous aussi, vous cherchez un lieu exclusif
pour organiser votre repas de Noël ?

Découvrez les lieux exclusifs de OneHouseStand

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*